Tải bản đầy đủ - 0 (trang)
Figure F.1 – Mesurage des nervures

Figure F.1 – Mesurage des nervures

Tải bản đầy đủ - 0trang

61439-1 © CEI:2009



– 239 –



Exemple 1






IEC 1496/05



Condition : Ce chemin de ligne de fuite comprend une

rainure à flancs parallèles ou convergents

de n’importe quelle profondeur et de

largeur inférieure à X mm.



Règle : La ligne de fuite et la distance d’isolement sont me



Exemple 2

≥X mm



IEC 1497/05



Condition : Ce chemin de ligne de fuite comprend une

rainure à flancs parallèles, de n’importe

quelle profondeur et de largeur égale ou

supérieure à X mm.



Règle : La distance d’isolement est la distance en ligne dr



Exemple 3

=X mm



IEC 1498/05



Condition:



Le chemin de ligne de fuite comprend une

rainure en V dont la largeur est supérieure

à X mm.



Distance dans l’air



Règle: La distance d’isolement est la distance en ligne

droite. Le chemin de la ligne de fuite longe le

profil de la rainure mais court-circuite le bas

de la rainure par un tronỗon de X mm.



Ligne de fuite



61439-1 © CEI:2009



– 240 –



Exemple 4



IEC 1499/05



Condition:



Ce chemin de ligne de fuite comprend une

nervure.



Règle: La distance d’isolement est le chemin dans l’air

le plus court par dessus le sommet de la

nervure. Le chemin de la ligne de fuite longe le

profil de la nervure.



Exemple 5







IEC 1500/05



Condition:



Le chemin de ligne de fuite comprend un

joint non collé avec des rainures de largeur

inférieure à X mm de chaque côté.



Règle: Le chemin de la ligne de fuite et de la distance

d’isolement est la distance en ligne droite

indiquée ci-dessus.



Exemple 6

≥X mm



≥X mm



IEC 1501/05



Condition:



Ce chemin de ligne de fuite comprend un

joint non collé avec des rainures de largeur

égale ou supérieure à X mm de chaque

côté.



Distance dans l’air



Règle: La distance d’isolement est la distance en ligne

droite. Le chemin de la ligne de fuite longe le

profil des rainures.



Ligne de fuite



61439-1 © CEI:2009



– 241 –

Exemple 7




≥X mm



IEC 1502/05



Condition:



Ce chemin de linge de fuite comprend un

joint non collé avec, d’un côté, une rainure

de largeur inférieure à X mm et, de l’autre

côté, une rainure de largeur égale ou

supérieure à X mm.



Règle: Le chemin de la distance d’isolement et de la

ligne de fuite est indiqué ci-dessus.



Exemple 8



IEC 1503/05



Condition:



La ligne de fuite à travers le joint non collé

est inférieure à la ligne de fuite par dessus

une barrière.



Règle: La distance d’isolement est le chemin dans l'air

le plus court par dessus le sommet de la

barrière.



Exemple 9



≥X mm



≥X mm



IEC 1504/05



Condition:



Distance entre tête de vis et paroi du

logement, suffisante pour être prise en

compte.



Distance dans l’air



Règle: Le chemin de la distance d’isolement et de la

ligne de fuite est indiqué ci-dessus.



Ligne de fuite



61439-1 © CEI:2009



– 242 –



Exemple 10



=X mm



=X mm



IEC 1505/05



Condition:



Distance entre tête de vis et paroi du

logement, trop faible pour être prise en

compte.



Règle: La mesure de la ligne de fuite s’effectue de la

vis à la paroi quand la distance est égale à X

mm.



Exemple 11



d

≥X



C´ Partie flottante



La distance d’isolement est la distance d + D



Distance dans l’air







D

≥X



IEC 1506/05



La ligne de fuite est aussi d + D



Ligne de fuite



61439-1 © CEI:2009



– 243 –



Annexe G

(normative)

Correspondance entre la tension nominale du réseau d'alimentation

et la tension assignée de tenue aux chocs des matériels 2

La présente annexe a pour objet de donner les renseignements nécessaires au choix d'un

matériel pour emploi dans un circuit, un réseau ou une partie de ce dernier.

Le Tableau G.1 ci-après donne des exemples de correspondance entre les tensions

nominales du réseau d'alimentation et la tension assignée de tenue aux chocs du matériel.

Les valeurs de tension assignée de tenue aux chocs figurant au Tableau G.1 sont fondées

sur les caractéristiques de fonctionnement des parafoudres. Elles sont fondées sur des

caractéristiques conformes à la CEI 60099-1.

Il convient de noter que le contrôle des valeurs des surtensions par rapport aux valeurs du

Tableau G.1 peut aussi être réalisé par des conditions du réseau d'alimentation telles que

la présence d'impédances ou de câbles d'alimentation appropriés.

Dans les cas ó le contrơle des surtensions est réalisé par des dispositifs autres que des

parafoudres, la CEI 60364-4-44 donne des informations sur la correspondance entre la

tension nominale du réseau d'alimentation et la tension assignée de tenue aux chocs du

matériel.



___________

2



Cette annexe est basée sur l’Annexe H de la CEI 60947-1.







66/115



120/208

127/220



220/380, 230/400

240/415, 260/440

277/480



347/600, 380/660

400/690, 415/720

480/830







100



150



300



600



1 000



CA valeur efficace



50



V



Valeur maximale

de la tension

assignée d’emploi

par rapport à la

terre,

c.a. efficace

ou c.c



660

690, 720

830, 1 000



347, 380, 400

415, 440, 480

500, 577, 600



220, 230

240, 260

277



115, 120

127



66







CA valeur efficace



1 000



480



220



110, 120



60



12,5, 24, 25,

30, 42, 48



Courant

alternatif

efficace

ou continu



Tension nominale du réseau d’alimentation

( ≤ tension assignée d’isolement de l’équipement)

V







960-480



440-220



220-110,

240-120







Courant

alternatif

efficace

ou continu



12



8



6



4



2,5



8



6



4



2,5



1,5



0,8



Niveau

circuit de

distribution



Niveau

entrée de

l’installation

(entrée de

service)



1,5



III



IV



6



4



2,5



1,5



0,8



4



2,5



1,5



0,8



0,5



0,33



Niveau

protection

spéciale



Niveau

charge

(appareil,

équipement)



0,5



I



II



Catégorie de surtension



Valeurs préférentielles de la tension assignée de

tenue aux chocs (1,2/50 μ s) à 2 000 m

kV



Tableau G.1 – Correspondance entre la tension nominale du réseau d’alimentation et la tension assignée de tenue aux chocs

de l’équipement, dans le cas de la protection contre les surtensions par parafoudres conformes à la CEI 60099-1



– 244 –

61439-1 © CEI:2008



61439-1 © CEI:2009



– 245 –



Annexe H

(informative)

Courant de fonctionnement et puissance dissipée

des conducteurs en cuivre

Les tableaux suivants donnent des valeurs indicatives pour les courants de fonctionnement

des conducteurs et les puissances dissipées dans des conditions idéales à l'intérieur de

l' ENSEMBLE . Les méthodes de calcul utilisées pour déterminer ces valeurs sont données pour

permettre le calcul pour d'autres conditions.

Tableau H.1 – Courant de fonctionnement et puissance dissipée des câbles de cuivre

monoconducteur avec une température admissible du conducteur de 70 °C

(température ambiante à l'intérieur de l' ENSEMBLE : 55 °C)

Disposition du

conducteur



Espace au moins

une fois le diamètre

du câble



Câbles monoconducteurs dans

une goulotte de

câbles sur un mur,

cheminant horizontalement.

6 des câbles

(2 circuits triphasés)

chargés en continu



Câbles

monoconducteurs

exposés à l'air libre

ou placés sur un

chemin de câbles

perforé 6 câbles (2

circuits triphasés)

chargés en continu



Câbles

monoconducteurs

placés

horizontalement et

séparés à l'air libre



Section du

conducteur



Résistance

du

conducteur

à 20 ° C,

R 20 a )



Courant

de

fonctionnement

max

I max b )



Puissance

dissipée

par

conducteur

Pv



Courant

de

fonctionnement

max

I max c )



Puissance

dissipée

par

conducteur

Pv



Courant

de

fonctionnement

max

I max d )



Puissance

dissipée

par

conducteur

Pv



mm 2



mΩ/m



A



W/m



A



W/m



A



W/m



1,5

2,5

4

6

10

16

25

35

50

70

95

120

150

185

240



12,1

7,41

4,61

3,08

1,83

1,15

0,727

0,524

0,387

0,268

0,193

0,153

0,124

0,0991

0,0754



8

10

14

18

24

33

43

54

65

83

101

117



0,8

0,9

1,0

1,1

1,3

1,5

1,6

1,8

2,0

2,2

2,4

2,5



9

13

18

23

32

44

59

74

90

116

142

165

191

220

260



1,3

1,5

1,7

2,0

2,3

2,7

3,0

3,4

3,7

4,3

4,7

5,0

5,4

5,7

6,1



15

21

28

36

50

67

89

110

134

171

208

242

278

318

375



3,2

3,7

4,2

4,7

5,4

6,2

6,9

7,7

8,3

9,4

10,0

10,7

11,5

12,0

12,7



I max = I 30 × k1 × k 2



2

Pv = I max

× R20 × [1+ α × (Tc − 20 °C)]



Tài liệu bạn tìm kiếm đã sẵn sàng tải về

Figure F.1 – Mesurage des nervures

Tải bản đầy đủ ngay(0 tr)

×