Tải bản đầy đủ - 0 (trang)
Tableau G.2 – Courants de défaut

Tableau G.2 – Courants de défaut

Tải bản đầy đủ - 0trang

– 284 –



IEC 60255-121:2014 © IEC 2014



Pour le cas de la zone 1, nous avons besoin de vérifier tant le défaut triphasé que le défaut

phase-terre. Le courant de défaut est plus élevé pour le défaut triphasé, mais la charge est

plus faible, car nous avons seulement besoin de considérer une longueur simple du fil

secondaire.

Défaut triphasé:



EalreqZone1 =



IfZone1pp

Ipr



⋅ K totZone1 ⋅ Isr (Rct + Rw + Raddbu ) =



3200

⋅ 7 ⋅ 1 ⋅ (3 + 1,7 + 0,3) = 112 V

1000



Défaut phase-terre:

E alreqZone1 =



I fZone1pe

Ipr



⋅ K totZone1 ⋅ I sr (Rct + R w + Raddbu ) =



2100

⋅ 7 ⋅1 ⋅ (3 + 2 ⋅1,7 + 0,3) = 99 V

1000



La conclusion est que nous avons besoin d'un TC avec une E al > 503 V. Un TC de classe

TPX avec une puissance de sortie assignée de 5 VA et R ct < 3 Ω doit satisfaire à la condition

suivante:



(



)



( )



E al ≥ 503 = K ssc ⋅K td ⋅I sr ⋅ Rct + Rb = K ssc ⋅ K td ⋅ 1 ⋅ 3 + 5



Si nous supposons K ssc = 25, nous pouvons calculer le nécessaire K td.

K td ≥



503

= 2,52

25 ⋅ (3 + 5)



Un TC ayant les données suivantes satisfera aux exigences relatives à la protection de

distance dans cette application:

Classe TPX, 5 VA, R ct < 3 Ω, K ssc = 25 et K td = 2,6.

Il peut être également noté que le TC peut être spécifié comme étant d'une autre classe. Par

exemple, un TC ayant les données suivantes satisfera également aux exigences:

Classe 5P, 5 VA, R ct < 3 Ω et facteur limite de précision (ALF 11) = 65 (5P65).

Comme variante, il est également possible de fournir au fabricant de TC les données

conformes à l'Équation (G.3) comme suit:

I

25000

E al ≥ f ⋅ K tot ⋅ I sr (Rct + 2 ⋅ R w + Raddbu ) =

⋅ 3 ⋅1 ⋅ (Rct + 3,7 ) ou

Ipr

1000



E al

I

≥ f ⋅ K tot

I sr (Rct + 2 ⋅ R w + Raddbu ) Ipr

E al

25000



⋅ 3 = 75

I sr (Rct + 3,7 )

1000



________________

11 Accuracy limit factor en anglais.



IEC 60255-121:2014 © IEC 2014



– 285 –



Cela fournira au fabricant les informations pour optimiser la relation entre la résistance de

l'enroulement du TC et l'aire du noyau de fer. En particulier dans des applications qui exigent

des données spécifiques, par exemple un rapport des nombres de spires situé hors des

plages communes, il peut être adapté d'éviter des restrictions et donner au fabricant de TC

les possibilités d'optimiser le TC.



– 286 –



IEC 60255-121:2014 © IEC 2014



Annexe H

(normative)

Calcul des réglages de relais en fonction du point générique

P exprimés en termes de tension et de courant

La présente annexe décrit la procédure pour calculer les réglages de protection de distance

pour un point d'essai générique P dans l'étendue de mesure avec les coordonnées U P et I P .

La description est donnée pour les relais de protection de distance ayant des caractéristiques

quadrilatérales/polygonales et pour la caractéristique "MHO".

La tension U P représente la tension phase-terre.



H.1



Réglages pour une caractéristique quadrilatérale/polygonale



Les réglages de portée de la zone de distance seront calculés de telle manière que la

fonction de protection de distance déclenche pour les courants de défaut et tensions de

défaut suivants:

U L1 = U P à 0°;

U L2 = U rated à −120°;

U L3 = U rated à 120°;

I L1 = I P à −85°;

I L2 = 0;

I L3 = 0.

La Figure H.1 montre l'intersection de la portée réactive de la caractéristique de zone avec le

point P.



U défaut = U P

I défaut = I P



x



P



85°

R

IEC



0198/14



Figure H.1 – Caractéristique quadrilatérale/polygonale montrant le point d'essai P

sur la ligne de portée réactive

En outre, les critères de réglage suivants doivent être sélectionnés.





Le réglage de l'impédance directe de la zone a un angle de 85°.



IEC 60255-121:2014 © IEC 2014



– 287 –







Réglage d'impédance homopolaire = 4 × réglage d'impédance directe (ce qui signifie que

le facteur de compensation résiduel (K N ) de 1 à 0° est utilisé pour la zone de protection de

distance).







Le facteur K N pour la zone de protection est défini en fonction des réglages d'impédance

homopolaire (Z 0 ) et d'impédance directe (Z 1 ):

Z − Z1

KN = 0

3 ⋅ Z1







Pour ce qui concerne les relais dont les réglages sont réglables en grandeurs primaires,

un rapport de TC de 200 et un rapport de TP de 1 000 sont sélectionnés.



La portée résistive de la zone de protection de distance des défauts phase-terre sera réglée

pour amener la fonction de protection de distance à déclencher pour un courant de défaut I P

et une tension de défaut U P sur l'axe résistif (voir Figure H.2) pour un défaut monophasé à la

terre (défaut LN) décrit par les grandeurs suivantes:

U L1 = U P à 0°;

U L2 = U rated à −120°;

U L3 = U rated à 120°;

I L1 = I P à 0°;

I L2 = 0;

I L3 = 0.



x



U défaut = U P

I défaut = I P



85°

P



R

IEC



0199/14



Figure H.2 – Caractéristique quadrilatérale de la fonction de protection de distance

montrant le point d'essai P sur la ligne de portée résistive

Les réglages de portée pour la zone pour des défauts phase-phase (défauts LL), si réglables,

sont les mêmes réglages obtenus précédemment à partir des calculs pour la caractéristique

LN de la zone. Dans la pratique, ils correspondent à la portée directe de la zone de protection

de distance.

Le réglage de résistance de défaut pour des défauts LL, si réglable, sera réglé pour croiser la

même résistance de défaut (résistance d'arc d'une phase en défaut à la seconde phase en

défaut) que les défauts phase-terre sont réglés pour couvrir, pour un défaut résistif au début

de la ligne (réactance nulle).

Les réglages calculés de la fonction de protection doivent être énumérés dans la

documentation du fabricant.



Tài liệu bạn tìm kiếm đã sẵn sàng tải về

Tableau G.2 – Courants de défaut

Tải bản đầy đủ ngay(0 tr)

×